bandeaubio

BIOGRAPHIES


Guillaume Marie

Né en 1980 à Caen, Guillaume vit à Paris. Il fait ses études de danse à l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Comme interprète, Guillaume commence sa carrière avec Maryse Delente/Les Ballets du Nord puis des chorégraphes hollandais (Itzik Galili, Susy Blok, Martin Butler, Piet Rogie…).
Entre 2003 et 2007, il travaille avec Jan Fabre et joue dans Je suis sang. Parallèlement, il collabore avec les chorégraphes Thierry Smits, Claudio Bernardo, Guilherme Botelho.
Depuis 2006, il travaille avec Gisèle Vienne et danse dans Kindertotenlieder et Showroomdummies (co-écrit avec Etienne Bideau-Rey). Il participe aux projets de Jonathan Capdevielle (Jonathan’s Covering), Gael Depauw (Did Eve Need Make-Up ? To Escape From El Nothing Better Than Heels), Marlène Saldana et Jonathan Drillet/UPSBD (Un Alligator, Deux Alligators, Ohé Ohé, Dormir Sommeil Profond, l’Aube d’Une Odyssée, Palu Pas Pris à Elbulli, Fuyons Sous La Spirale De l’Escalier Profond), Gaelle Bourges (En Découdre, un rêve grec), David Wampach (Cassette), etc.

En 2005, il co-fonde l’association Tazcorp/ avec le costumier Cédrick Debeuf. Ensemble ils collaborent sur des projets s’inscrivant sur différents médiums, de la performance à des pièces chorégraphiques jusqu’à la réalisation de courts-métrages :

2005, Cracking your smile, Festival Danse Perspective, Centre Dramatique National de Caen
2006, We are accidents waiting to happen, performance créée en collaboration avec Jonathan Capdevielle, Palais de Tokyo, Paris
2007, 26th of October, Barcelona 2007, performance créée en collaboration avec Maria Stamenkovic-Herranz, Musée Santa Monica, Barcelone
2008, Trigger, créé en collaboration avec Maria Stamenkovic-Herranz, Théâtre Lliure, Barcelone
2010, Nancy, Teatro de la Laboral, Gijon
2011, Intrusion, une performance in situ créée au Musée d’Art Moderne de Strasbourg
2011, AsfixiA, Emmetrop, Bourges
2012, Spektrum, une pièce co-écrite avec Vidal Bini, Théâtre de Bouxwiller
2013, Edging, Festival Les Inaccoutumés, La Ménagerie de Verre, Paris
Guillaume a réalisé deux courts-métrages : Private Earthquakes (2007) et Spinnen (2009).

 


Igor Dobricic

Igor lives in Berlin. He studied dramaturgy at the Academy of Dramatic Arts in Belgrade, (former) Yugoslavia, left the home country at the beginning of the Balkan wars and lived/worked for three years in Melbourne, Sydney and Brisbane – Australia than came back to Belgrade and started the job of a dramaturge for the Belgrade International Theatre fes- tival (BITEF). In 1995 he also embarked on an experimental performance work with a group of teenagers, creating, together with them and in a period of four years, a small body of work. This work came to be of particular importance to him as it gave him an opportunity to sys- tematically explore the parameters of performative action in-between the different fixed contexts (theatre and visual arts, professional and non-professional status, individual and group work, aesthetics and ethics, etc.).
In the summer of 1999 the European Cultural Foundation offered him a position as a coordinator of the Arts program and he decided to move to Holland. At the same time he was admitted to the postgraduate course at the De Amsterdamse School/Advanced Research in Theatre and dance Studies (DasArts). During his study in DasArts he created a number of installations and solo performances mostly experimenting with the parameters of the performer/audience presence inside a specific space/time context. Between 2005 and 2008, in his role of the program officer for the arts, he curated and coordinated project platform for the ECF -ALMOSTREAL www.almostreal.org). Simultaneously, he kept collaborating as a dramaturge with a number of choreographers/makers (Nicole Beutler, Keren Levi, Nora Heillman, Diego Gil, Katrina Brown, Martin Nachbar, Guillaume Marie).
From 2005 onwards, he also started teaching dramaturgy and concept development to students of choreography at the School for New Dance (SNDO). Between January 2009 and September 2010 he held a research position with the Amsterdam School of the Arts, as part of the Art Practice and Research group. Starting from May 2011 he is working as a dramaturge of the Het Veem Theatre in Amsterdam.
Igor Dobricic’s professional ambition is to dedicate himself to the field of philosophy following his own retirement.

 


Suet Wan Tsang

Suet-Wan Tsang (1980) est une danseuse contemporaine née à Hong-Kong et vivant actuellement à Rotterdam aux Pays- Bas. Formé à ARTEZ, l’académie de danse supérieure d’Arnhem (nl), elle commence sa carrière d’interprète au sein de la compagnie du chorégraphe/plasticien Piet Rogie. Elle devient ensuite « freelancer » et travaille avec Annabelle Ochoa Lopez, Jens Van Daele et Massive Movement… Suet-Wan est aussi très active au sein de la scène d’improvisation à Rotterdam, où elle organise des rencontres entre musiciens, performers et plasticiens. Proche de la compagnie, elle travaille très régulièrement avec Guillaume Marie et Tazcorp/ : Nancy (2010), AsfixiA (2012), EDGING (2013).

 


Els Deceukelier

Comédienne fétiche et muse de Jan Fabre, Els Deceukelier figure dans la plupart de ses pièces de théâtre et chorégraphies. Elle interprète notamment en solo son monologue intitulé Zij was en zij is, zelfs. Elle crée aussi avec lui les solos Vervalsing zoals ze is, onvervalst et Une femme normale-à-en-mourir.
En 1999, elle joue avec Jan Decleir dans Het nut van de nacht. En 2004, elle tient à nouveau le haut de l’affiche du (double) spectacle solo Elle était et elle est, même/Etant donnés. Depuis 2012, elle collabore avec Coraline Lamaison avec notamment la création de Narcisses-2.0 à la Tanzhaus de Düsseldorf, puis de La Mort Des Sentiments (2014).
Elle reprendra sa collaboration avec Jan Fabre en 2015 pour Mount Olympus.

 


Roger Sala Reyner

Roger Sala Reyner (1981, Espagne) Il commence le théâtre à 13 ans. En 2005, il obtient le diplôme en théâtre physique et manipulation d’objets à l’Institut de Théâtre de Barcelone. Il y poursuit un entraînement diversifié : Commedia dell’Arte, Jacques Lecoq, entraînement aux masques, aux clowns et à la voix. En 2010, il est diplômé de l’école SNDO (School for New Dance Development) où il développe son propre travail. Durant ses études, il a dansé avec des chorégraphes comme Steve Paxton, Jeanine Durning, Jeremy Wade. Il travaille avec Meg Stuart sur sa pièce « VIOLET ». Il s’intéresse à la notion de « Journey », voyage de l’introspection à l’expression extérieure des sensations et de l’inconscient. Dans son travail, il explore les différents états de la conscience et des corps, connectés avec les notions anciennes de chamanisme, d’extase, de symbolisme et d’alchimie.

 


Gaël Depauw

Gaël Depauw est née en 1973 et vit à Paris.
Après une licence de lettres modernes option études théâtrales obtenue à la Sorbonne Nouvelle, elle devient l’interprète (danse, théâtre) de Jan Fabre (L’histoire des larmes, The crying body), puis collabore avec Olivier Dubois sur le solo Pour tout l’or du monde, tout en poursuivant ses proches recherches artistiques.
Did Eve Need Make-Up? a été créé à Paris lors du festival Indisciplines en 2010. Depuis quelques années, elle collabore avec Guillaume Marie au sein de la compagnie TAZCORP, elle joue dans la performance We are accidents waiting to happen, présentée au palais de Tokyo (en collaboration avec Jonathan Capdevielle), dans le court-métrage Spinnen, dans Intrusion (forme courte conçue pour le musée d’art contemporain de Strasbourg) puis dans AsfixiA. Elle est également interprète dans Limen et Médée, d’Aurélien Richard. Gaël est également intervenante (danse, théâtre) pendant plusieurs années dans des écoles primaires ainsi qu’au conservatoire d’art dramatique du Mans. En tant que modèle et interprète elle travaille également avec des photographes, vidéastes et artistes plasticiens tels que Jean-Luc Verna, Eva Truffaut, Gilles Gerquet, Alberto Alix Garcia ou Arnaud Cohen.
En 2013, elle fait partie du processus d’accompagnement à la création (ARCADI / THEATRE DE VANVES / BUREAU CASSIOPEE).

 


Cédrick Debeuf

Cédrick Debeuf est né à Orléans en 1979, et vit actuellement à Paris. Après avoir étudié les techniques de haute- couture au lycée Choiseul à Tours entre 1994 à 1997, il a obtenu son Diplôme des Métiers d’Art option costumier/réalisateur avec mention en 1999. Il intégra successivement les équipes de l’atelier Mantille et Sombrero, puis Caraco; actuellement à l’atelier Bas et hauts, il y travaille en tant que chef d’atelier parallèlement à un travail en freelance. En 2005 il co-fonde la compagnie Tazcorp/ avec Guillaume Marie et participe depuis étroitement à chacune des productions. Il a construit son style et sa réputation avec une ligne de conduite alliant les exigences de la Haute Couture et des conceptions plus pluridisciplinaires, en respectant les contraintes du spectacle vivant. Dernièrement il a travaillé pour Gisèle Vienne (Eternelle idole), Olivier Dubois (Faune, L’Homme de l’Atlantique) Gael Depauw (Trilogie Familiale), Gaëlle Bourges (A Mon Seul Désir), etc.

 


Kazuyuki Kishino AKA KK NULL

Kazuyuki KISHINO (aka K.K. NULL) was born in Tokyo, Japan 1961. Composer, guitarist, singer, mastermind of progressive hardcore band ZENI GEVA.
In 1981 Kazuyuki KISHINO studied at Butoh dancer, Min Tanaka’s « Mai-Juku » workshop and started his career by performing guitar improvisation at clubs in Tokyo. He continued by collaborating with MERZBOW for two years, and joining the band YBO2 (with Masashi Kitamura, the chief editer of « Fool’s Mate » magazine and Tatsuya Yoshida, the drummer of RUINS) and starting the improvised noise/rock trio ABSOLUT NULL PUNKT (with Seijiro Murayama, the original drummer of Keiji Haino’s FUSHITSUSHA).
In 1985 he established his own label NUX ORGANIZATION to produce & release his own works and subsequently the bands such as MELT-BANANA. He also produced the series of « Dead Tech » (compilation albums by Japanese bands) which heralded Japanese alternative music boom internationally from the early 90’s to date.
In the early 90’s he gained world-wide recognition as the mastermind, guitarist and singer of the progressive hardcore band ZENI GEVA, releasing five albums produced by STEVE ALBINI (two on Jello Biafra’s Alternative Tentacles label) and a few more on other labels such as NEUROSIS’s Neurot Recordings. Also ZENI GEVA recorded twice for JOHN PEEL SESSION on BBC, and immensely toured throughout Europe, USA, Australia, New Zealand and Japan, playing hundreds of concerts.
All the while, Kazuyuki KISHINO has been working on his solo career and collaborating with other musical innovators such as Z’EV, CHRIS WATSON, KEIJI HAINO, JON ROSE, MATMOS, FRED FRITH to name a few, and has been invited to perform at international festivals such as « Presences Électronique » in Paris (France), « Sonar » in Barcelona (Spain), « All Tomorrow’s Parties UK », « Radar » in Mexico City (Mexico), « International Sound Art Festival » in Mexico City (Mexico), « Sergey Kuryokhin International Festival (SKIF-6 & 8) » in St.Petersburg & Moscow (Russia), « Elevate » in Graz (Austria), « X-peripheria » in Budapest (Hungary), « Liquid Architecture » in Sydney, Melbourne, Brisbane (Australia), « Totally Huge New Music Festival » in Perth (Australia), « Avanto Helsinki Media Art Festival » in Helsinki (Finland), « Roadburn » in Tilburg (Holland), « International Festival Musique Actuelle » in Victoriaville (Canada), « Electron » in Geneve (Switzerland), and many more.
After playing the guitar as his main instrument for nearly thirty years, Kazuyuki KISHINO has gradually moved towards a more electronic approach. Since the late 90’s he has been concentrating his efforts on his solo & collaborative recordings, exploring the outer territories of electronica, creating intense clashing wave of noise, structured electro-acoustic ambience, broken down rhythmics, scattered pitch sculptures, droning isolationist material which could be described « cosmic noise maximal/minimalism ».
Selected commissioned works : – « Cryptozoon » surround composition for Festival Presences Électronique 2013 by Ina GRM (Paris) – « Edging » music for dance theatre by Tazcorp (Paris) – « Visiting Tarab » live performance piece by Sharjah Art Foundation (U.A.E) – « Aria, acqua, fuoco, terra » sound for exhibition « Andar Par Stelle » by Cesare Berlingeri (Padova, Italy)
– « A Page Of Madness » soundtrack for a Japanese silent film « Krutta Ichipeiji » (directed by Teinosuke Kinugasa 1926) by Buda Arts Centre (Belgium)

 


Greg Smith

Greg Smith est né et a grandi à Montreal au Canada et vit actuellement à Rotterdam en Hollande. Il commence à travailler en Hollande comme accompagnateur dans des classes de danse contemporaine et très vite compose de la musique pour des pièces contemporaines. Il collabora ainsi avec de nombreux chorégraphes : Jennifer Hanna, Piet Rogie, Scapino Ballet Rotterdam, Kristina de Chatel, Bern Ballet, Club Guy and Ronie, Munchen Staedt Opera et Jens Van Daele. En dehors de ses compositions pour la danse, Greg est le batteur et producteur de Sandra St Victor’s Sinner Child, Colonel Red’s Sweet Liberation, et est percussioniste au sein du projet de Florian Meier Hungry Gods.
Depuis 2010, il collabore avec Guillaume Marie sur les projets Nancy, Intrusion, AsfixiA et Spektrum.